Or

Which period?

Trending destinations

Russian Arctic Cruises


Your criteria

Delete all criteria

Explore our list of 0 cruises


 

 

All about cruises Russian Arctic

Sort by
Hide fully booked cruises
 
We can't find products matching the selection.

Your criteria

Delete all criteria

Contact Us

+33(0)4 91 16 16 27
(or contact your travel advisor)

Les Incontournables

Destination peu connue, la Russie arctique réserve de multiples surprises. Observation des cétacés ou des ours bruns, rencontres avec les communautés locales et découvertes des volcans parmi les plus actifs de la planète composent une mosaïque complète pour une croisière inoubliable. Voici quelques activités incontournables lors d’un voyage en Russie arctique.


En savoir plus

L'essentiel de Russie Arctique

Partir en croisière dans l’extrême-orient russe, c’est entamer un voyage au confin du monde. Là où les continents européens et américains se rejoignent presque, les rudes conditions de vie ont appris aux peuples à vivre dans la rigueur du climat et des paysages grandioses.


En savoir plus

Les incontournables de Russie Arctique

Destination peu connue, la Russie arctique réserve de multiples surprises. Observation des cétacés ou des ours bruns, rencontres avec les communautés locales et découvertes des volcans parmi les plus actifs de la planète composent une mosaïque complète pour une croisière inoubliable. Voici quelques activités incontournables lors d’un voyage en Russie arctique.

Admirer la biodiversité arctique de l’île Wrangel

Elle est située bien au-delà du cercle polaire arctique et pourtant, l’île Wrangel est loin d’afficher les paysages immaculés auxquels on pourrait s’attendre. Épargnée par la glace pendant l'âge glaciaire du quaternaire, elle a conservé une biodiversité exceptionnelle. Ses paysages de toundra abritent plus de 400 espèces et sous-espèces de plantes vasculaires, soit deux fois plus que sur d’autres territoires arctiques comparables. Plus de 100 espèces d’oiseaux migrateurs viennent y nicher, la baleine grise y trouve de quoi se nourrir, la plus grande population de morses du Pacifique, soit quelque 100 000 individus, s’y rassemble… Une richesse classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2004.

Découvrir l’île de la Grande Diomède en Zodiac

Elle marque la fin du territoire russe. Au milieu du détroit de Béring, l’île de la Grande Diomède fait face à sa voisine, la Petite Diomède… premier point à l’ouest des États-Unis. Les deux sont seulement séparées par 3,8 km et... une différence de 23 heures ! Ce rocher de 30 km2 aux allures de bout du monde se trouve à dix minutes de la ligne de changement de date. Anciennement habitée par des Inuits, elle ne compte aujourd’hui qu’un poste de garde-frontière russe. Embarquez à bord de votre ZodiacⓇ pour observer les nombreux oiseaux qui nichent dans les falaises et les colonies de morses qui, curieux, viendront à votre rencontre.

Rencontrer le peuple tchouktche

Les Tchouktches se désignent eux-mêmes sous le nom de Lygoravetlalt : le vrai peuple. Ces habitants de l’Extrême-Orient russe tiennent d’ailleurs à préserver leur unicité malgré une forte acculturation. Éleveurs de rennes dans les terres ou chasseurs-pêcheurs sur les côtés du détroit de Béring, les Tchouktches ont réussi à perpétuer un mode mis à mal par le régime soviétique. Danses folkloriques ou cérémonies chamaniques, ils sont fiers de leurs traditions et les partagent avec plaisir.

Admirer les volcans du Kamtchatkta

L’arrivée en navire dans la baie Vestnik marque l’entrée dans le parc naturel du Kamtchatkta du Sud. Il fait partie des six aires protégées qui composent le parc naturel des volcans du Kamtchatka, classé au patrimoine de l’Unesco. Au loin, se dessinent les volcans, dont certains sont toujours en activité, aux versants recouverts de glaciers. Plages volcaniques, rivières, lacs et sources d’eau chaude complètent ces paysages magnifiés par une lumière splendide.

Observer des cétacés

Une croisière en Russie arctique est l’occasion rêvée d’observer différentes espèces de baleines. Attirée par des fonds marins riches, elles s’observent facilement autour de l’île Sakhaline, à Magadan ou dans la baie de Piltun. C’est d’ailleurs au creux de cette dernière que trouve refuge la baleine grise occidentale, une des espèces les plus menacées.

Partir à la recherche des ours bruns

Parmi la faune emblématique de la Russie arctique, l’ours brun se démarque. À Okhotsk, dans l’extrême-orient russe, ils ont trouvé un territoire isolé et préservé, propice à leur mode de vie. La baie de Vestnik, avec ses zones forestières denses, est aussi idéale pour observer les ours bruns du Kamtchatka.

L'essentiel de Russie Arctique

Partir en croisière dans l’extrême-orient russe, c’est entamer un voyage au confin du monde. Là où les continents européens et américains se rejoignent presque, les rudes conditions de vie ont appris aux peuples à vivre dans la rigueur du climat et des paysages grandioses.

Insolite

Ce sont deux îlots perdus entre deux continents. La Petite Diomède est le point le plus occidental des États-Unis ; la Grande Diomède le point le plus oriental de la Russie. Ces deux rochers, confettis habités par quelques habitants, perdus en plein détroit de Béring se toisent avec défiance, séparés par une ligne imaginaire pour le moins originale : la ligne de changement de jour. Lorsqu’il est lundi côté américain, il est déjà mardi côté russe.

Lexique indispensable

Bonjour / bonsoir : Zdrastvouitie / Dobri vietcher
Au revoir : Da zvidania
S'il vous plaît : Pajalousta
Merci : Spassiba
Oui / non : Da /niet
De rien, je vous en prie : Pajalousta / nie za chto
Comment allez-vous ? : Kak pajivaete ?
Bien, merci, et vous ? : Haracho, spassiba, i vi ?
Je m’appelle... : Menia zavout...

Gourmandise

Koriaks, Aléoutes, Tchouktches… les différents peuples du Kamatchatka utilisent principalement le poisson et le renne dans leur alimentation. Ces protéines sont accompagnées d’une multitude de plantes aromatiques (ail, ciboulette, plantes endémiques…), de baies (framboises, canneberges, airelles rouges) et de racines pour composer des plats typiques. Parmi eux, reviennent souvent la coupe de sang de renne ou les abats de renne, la salade de poisson ou encore le poisson farci.

Mythes et légendes

Le husky est apparu au Kamatchatka en 2 000 avant J.-C. Selon la légende tchouktche, il est né de l’amour d’un loup pour la lune. Celle-ci le rejoignit sur terre. De leur idylle naquit un husky, avec l’apparence du loup, mais une queue en panache en forme de croissant de lune et des étoiles dans les yeux qui rappellent son origine céleste. C’est pour cela que les soirs de pleine lune, ces chiens majestueux aboient en direction du ciel : ils intiment l’ordre à la lune de redescendre sur la planète bleue.

Culture

Livre. VF & VA : Écrivain tchouktche, Ioury Rythkeou est considéré comme le père de la littérature de cette région isolée. Né dans une famille de chasseurs, avec un grand-père chaman, il publie le recueil de nouvelles Sagas tchouktches en 1956, qui lui vaudra la consécration aussi bien en Union soviétique qu’à l’international. Parmi ses autres oeuvres, on retient notamment Quand partent les baleines (1982).

Film : En 2008, quand L’Amiral sort sur les écrans, le film fait le buzz : il s’agit de la plus grosse production russe jamais réalisée. Le film retrace l’histoire vraie d’Alexandre Vassilievitch Koltchak, devenu l’un des dirigeants des Armées blanches après les révolutions de 1918.

Le Chiffre

721 481

District autonome situé à l'extrémité nord-est de la Russie, la Tchoukotka est un district autonome de 721 481 kilomètres carrés, soit une fois et demie la taille de la France. Ce territoire ne compte toutefois que 50 000 habitants.

Ponant brochures

Want to find out more about our unique and exceptional destinations?

 

Alt Image

What will be your next trip to

Russian Arctic ?